jeudi 5 mai 2011

L'expo humiliée


Le personnel du Palais des Congrès essayant de négocier avec des gens qui disent "je veux"
A gauche cet aimable jeune homme avait besoin de 5 mètres linéaires pour son stand Iperion.


Cette dame qui visite  ses confrères était en train d'attacher son stand à mes chaînes, devant les bâches
de Marc, sans égard pour celle qui était accrochée sur la chaîne qu'elle avait choisi.
Le stand B1 s'installe devant les photos de Lucette Virelle


Juste après B1, voici le stand Iperion, tables collées contre le mur...devant les photos de 
Nolwenn et José.
Le responsable, ici présent affirmera plus tard  n'avoir été que devant les photos de José.

Un visiteur de l'expo regarde les photos de José... par en-dessous les panneaux d'Iperion.


Un 3ème stand devant les photos de José battues par le courant d'air.
Le personnel me racontera que les exposants s'étaient imposés dans la cuisine, 
dans le couloir, bloquant les accès.
Cathie Kollish  a remarqué les photos de José complètement retournées 
et a demandé de faire un peu plus attention aux photos.


Les deux représentants du Greta : "c'est pour nous faire de la pub?"
Je suis en larmes, bouleversée par ce saccage.
Les tables où ils se sont assis serviront plus tard pour le repas debout.

Comme on peut le voir, il n'y avait aucune nécessité de coller les stands contre le mur, 
le congrès se déroulant entre eux, les congressistes devaient pouvoir manger en visitant les stands.
Je compte 4 stands, à 2 ou 3 personnes  par stand, 12personnes maxi
n'avaient pas besoin de tant d'espace pour se déplacer.

Il leur avait été proposé, par ailleurs, deux salles  au rez-de chaussée, plus l'espace  ouvert et lumineux 
qui les dessert.



Le photo prise par les gens d'Iperion et fournie pour justifier...
ne pas être devant les photos de Nolwenn,
(les grands formats à gauche de l'image)


Le lendemain matin, je trouve ceci...


Sur cette table, la dernière du stand Iperion, 
Juste avant le panneau de biais qui cachait les photos de Nolwenn.



La photo détériorée


Le personnel s'est évertué à nettoyer le soir du congrès, pour que je n'aie pas une apoplexie
en arrivant, il y avait,  paraît-il, des feuilles partout.


L'adjonte à la culture à la Mairie d'Agde doit passer me voir, pour m'expliquer que les congrès sont prioritaires sur les expositions.

Artistes,  je vais essayer d'obtenir le respect des expositions, si je n'y arrive pas, 
évitez le Palais des Congrès du Cap d'Agde.


J'ai également rendez-vous avec le président du Greta lundi à 13h.
Seront présentes Christiane Miraux-Colombier
et Cathie Kollish, responsable du palais des Congrès,
qui pourra témoigner
de ce qui aurait pu être et a été refusé.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suite à certains excès, les commentaires seront modérés, donc vérifiés avant parution. Merci de votre compréhension